Jeudi 23 Octobre 2014
Devenir partenaire       Bookmark and Share

Astro2009

Vivez l’année de l’astronomie 2009 sur Futura-Sciences

AMA 2009, la rétrospective

30 décembre 2009

2009 s’achève et avec elle l’AMA 09, l’Année mondiale de l’astronomie, lancée officiellement le 15 janvier dernier au siège de l’Unesco à Paris. Pendant un an le Blog Astro a suivi toute l’actualité astronomique : 12 mois les yeux rivés sur le ciel, 12 mois dont nous avons retenu 12 temps forts.

Lire la suite…

lul1
La comète Lulin fait le spectacle au mois de février 2009. Crédit R. Richins

Callisto

22 décembre 2009

La surface de Callisto, l’un des satellites de Jupiter. Crédit NASA.

a415

Le 23 février 2009, M. Salway a saisi à l’aube le croissant lunaire accompagné des planètes Mercure, Jupiter et Mars.

aa86

La sonde Pioneer 10 a été lancée le 3 mars 1972. Elle a été le premier objet fabriqué par des humains à quitter l’héliosphère, aucune sonde ne s’étant jusqu’à cette date aventurée au-delà de la ceinture d’astéroïdes entre les orbites de Mars et de Jupiter. Après avoir passé sans encombre cette ceinture d’astéroïdes, la sonde se dirigea vers Jupiter, dont l’attraction l’accéléra jusqu’à 132 000 km/h.

Le 3 décembre 1973, Pioneer 10 passa à 130 354 km du sommet des nuages de la planète géante, prenant des photos de celle-ci ainsi que de ses satellites. Elle transmit aussi des informations sur les radiations émises par Jupiter, sur son atmosphère et sa constitution. Ces données furent d’un intérêt capital pour la conception des missions Voyager et Galileo qui suivirent dans les années 1990.

Pioneer 10 prit ensuite une trajectoire vers l’extérieur du système solaire, le long de laquelle elle étudia le vent solaire et les rayonnements cosmiques.

La sonde a utilisé l’assistance gravitationnelle de la planète Jupiter pour accroître sa vitesse et lui permettre de sortir rapidement du système solaire, voyage durant lequel elle étudia le vent solaire et les rayonnements cosmiques tout se dirigeant vers l’étoile Aldébaran, qu’elle devrait atteindre dans environ 2 millions d’années.
(données Wikipédia).

jup7

Vue d’artiste, crédit NASA.

L’atmosphère de la planète géante Jupiter présente des systèmes nuageux dont l’évolution peut être suivie depuis la Terre à l’aide de télescopes de petite taille.

Le but de JUPOS est de centraliser les observations et les photographies prises par les astronomes amateurs en vue de mesurer avec précision les coordonnées des principales formations nuageuses pour les rassembler ensuite sur des diagrammes qui montrent comment elles dérivent dans le temps.

Depuis plusieurs semaines les images prisent par les amateurs permettent d’observer l’affaiblissement progressif de la Bande Equatoriale Sud (SEB) où circule la Grande Tache Rouge ; cette dernière a gagné en intensité et est accompagnée de “barges” très foncées qui circulent dans la SEB et vont peut-être la réactiver.

La Commission des Observations Planétaires de la Société Astronomique de France possède également une section Jupiter où vous pourrez suivre les dernières actualités concernant la géante gazeuse.

jupos

JUPOS rassemble les images des amateurs pour y étudier la dérive des formations nuageuses sur Jupiter. 

jup6

Cette image résume les transformations observées ces dernières semaines : atténuation de l’éclat de la SEB où apparaîssent des barges sombres et renforcement des teintes de la GTR.

Jupiter

29 novembre 2009

La planète géante a été photographiée par S. Lebouc le 9 mai 2009 depuis la Guyane avec un télescope de 350 mm de diamètre et une caméra DMK.

im41

Dans la mythologie Gréco-romaine, Hersé, déesse de la rosée, est la fille de Zeus et de Séléné la déesse de la Lune.

C’est désormais le nom que porte S/2003 S17, l’un des innombrables petits satellites de Jupiter découvert en février 2003 au télescope du Mauna Kea à Hawaii.

Le WGPSN (Working Group on Planetary Science Nomenclature) a donc bien respecté la convention qui veut que les nouveaux satellites de Jupiter reçoivent un nom provenant de la mythologie gréco-romaine se terminant en “e” quand ils tournent dans le sens inverse de la planète gazeuse géante.

sat15

Les satellites les plus connus de Jupiter sont les 4 observés dès 1610 par Galilée : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Crédit NASA.

Io passe devant Jupiter

12 novembre 2009

La sonde Cassini a fourni quelques belles images de Jupiter avant de poursuivre sa route vers Saturne. On peut admirer sur ce cliché le satellite Io passer devant la planète géante gazeuse.

Io est situé assez près de Jupiter, au point d’être victime de forces gravitationnelles qui modèlent en permanence sa surface où règne une activité volcanique intense.

Crédit NASA

aa42

Lune et Jupiter

2 novembre 2009

Installé avec son matériel, T. Mollier a profité de l’éclairage lunaire pour photographier son site ainsi que le point brillant de Jupiter.

mo

Jupiter

31 octobre 2009

En 2005 R. Cazilhac prenait cette image de Jupiter en compagnie de deux satellites à l’aide d’un télescope de 300 mm de focale et d’une webcam.

 ju3

Newsletter

Entrez votre adresse email :



lettre d’information quotidienne gratuite

A LA UNE

Blog Astro 2009 : c’est terminé !

Publiée le 31 décembre 2009

Eclipse partielle de Lune ce soir

Publiée le 31 décembre 2009

Les découvertes du télescope Herschel

Publiée le 31 décembre 2009

Atlas Virtuel de la Lune, version 5.0

Publiée le 30 décembre 2009