Lundi 22 Septembre 2014
Devenir partenaire       Bookmark and Share

Astro2009

Vivez l’année de l’astronomie 2009 sur Futura-Sciences

Retour en détail sur une actualité que nous vous présentions le 26 décembre.

 
La nébuleuse d’Orion est l’un des endroits de la Voie lactée où l’on peut le mieux étudier la naissance des étoiles et des disques protoplanétaires. Plus de 40 de ces disques y ont été découverts par le télescope spatial Hubble, dont trente nouvelles photos dans le visible viennent d’être rendues publiques.

Lire la suite…

ori5

AMA 2009, la rétrospective

30 décembre 2009

2009 s’achève et avec elle l’AMA 09, l’Année mondiale de l’astronomie, lancée officiellement le 15 janvier dernier au siège de l’Unesco à Paris. Pendant un an le Blog Astro a suivi toute l’actualité astronomique : 12 mois les yeux rivés sur le ciel, 12 mois dont nous avons retenu 12 temps forts.

Lire la suite…

lul1
La comète Lulin fait le spectacle au mois de février 2009. Crédit R. Richins

Le télescope spatial Hubble a permis d’observer plusieurs dizaines de systèmes planétaires embryonnaires dans la nébuleuse d’Orion, connue par les astronomes amateurs sous le numéro 42 du catalogue de Messier.

Ces grumeaux entourant de très jeunes étoiles permettent de mieux comprendre les différentes étapes qui conduisent à la formation de tels systèmes, où des disques de matière en rotation voient s’allumer une étoile en leur centre et les poussières s’agglomérer lentement autour sur différentes orbites, ramassant au passage les matériaux pour former des planétésimaux, ces petits corps célestes du début de la formation d’un système planétaire, qui par collision et fusion vont créer les planètes.

ori4

Crédit NASA.

NGC 7000

26 décembre 2009

DavidCH de Futura-Sciences a réalisé cette image de la nébuleuse de l’Amérique du Nord (NGC 7000) en 45 minutes de poses avec un appareil photo numérique et un téléobjectif de 300 mm.

i41

M 8

25 décembre 2009

M 8, la nébuleuse du Lagon, est un objet très photogénique. Stève Gourdon nous propose ce portrait réalisé avec une lunette de 80 mm de diamètre et un appareil photo numérique.

i31

Nébuleuse de la Carène

24 décembre 2009

Sur cette image de la nébuleuse de la Carène réalisée par le télescope spatial Hubble, on distingue l’étrange silhouette d’un nuage de poussières.

Crédit NASA

i7

Messier 42 est la nébuleuse diffuse la plus brillante du ciel: on la devine à l’oeil nu le soir en hiver dans la constellation d’Orion comme une tache floue sous un ciel de campagne, et dans une paire de jumelles elle se déploie délicatement en forme d’aile de papillon avec une taille équivalent à 2 ou 3 fois la Pleine Lune.

Il s’agit d’un nuage de gaz et de poussière rendu brillant par la lumière de ses atomes, excités par les radiations provenant des étoiles situées à l’intérieur.

Distante de nous de 1500 années-lumière, cette nébuleuse est sans doute l’objet astronomique le plus photographié par les amateurs.

Cette image a été réalisée par S. Gourdon, de Futura-Sciences, début décembre. Il a utilisé un appareil photo numérique derrière une lunette de 80 mm de diamètre et près d’une heure de poses.

ori11

La Tête de la Sorcière

19 décembre 2009

Voilà l’étrange nom que les astronomes ont donné à cette nébuleuse située près de l’étoile brillante Rigel, dans la constellation d’Orion.

Crédit SSR Observatory

i6

M 57

18 décembre 2009

M 57, nébuleuse de la Lyre, avec un appareil photo numérique et un télescope de 200 mm de diamètre. Crédit Bearny de Futura-Sciences.

a169

Drôle de surnom pour NGC 2174 !

La nébuleuse a été photographiée par “p_sy”, son pseudo sur le forum d’astronomie de Futura-Sciences. Pour réaliser cette image il a utilisé une camera CCD et un astrographe 160/530 ; l’image est réalisée en H-alpha puis recolorisée ensuite.

aa53

Newsletter

Entrez votre adresse email :



lettre d’information quotidienne gratuite

A LA UNE

Blog Astro 2009 : c’est terminé !

Publiée le 31 décembre 2009

Eclipse partielle de Lune ce soir

Publiée le 31 décembre 2009

Les découvertes du télescope Herschel

Publiée le 31 décembre 2009

Atlas Virtuel de la Lune, version 5.0

Publiée le 30 décembre 2009