Jeudi 23 Octobre 2014
Devenir partenaire       Bookmark and Share

Astro2009

Vivez l’année de l’astronomie 2009 sur Futura-Sciences

AMA 2009, la rétrospective

30 décembre 2009

2009 s’achève et avec elle l’AMA 09, l’Année mondiale de l’astronomie, lancée officiellement le 15 janvier dernier au siège de l’Unesco à Paris. Pendant un an le Blog Astro a suivi toute l’actualité astronomique : 12 mois les yeux rivés sur le ciel, 12 mois dont nous avons retenu 12 temps forts.

Lire la suite…

lul1
La comète Lulin fait le spectacle au mois de février 2009. Crédit R. Richins

Il y a 35 ans les astrobiologistes Carl Sagan et Frank Drake envoyaient un message à destination des extraterrestres à l’aide du radiotélescope d’Arecibo. Voulant célébrer cet anniversaire par l’envoi d’un nouveau message, un membre du département de biologie du MIT a dû utiliser un iPhone.

C’était il y a 35 ans, alors que l’euphorie du programme Apollo était en train de retomber et que l’exobiologie et le programme Seti donnaient à beaucoup l’espoir d’une communication avec une forme d’intelligence extraterrestre. Pour beaucoup aussi, les E.T. (extraterrestrials) étaient déjà là et nous visitaient avec des soucoupes volantes. Pour marquer l’esprit du public et probablement aussi pour attirer par ce moyen les financements des décideurs politiques, Carl Sagan et Frank Drake décidèrent d’envoyer un message à destination de ces E.T.

Lire la suite…

fd1

F. Drake devant un radiotélescope. Crédit Seti.org.

Une équipe d’astronomes et d’ingénieurs travaillant au développement du projet de grand interféromètre millimétrique et submillimétrique ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) vient d’obtenir le premier signal sur site.

Lire la suite…

alma2
Vue d’artiste du futur interféromètre ALMA. © ALMA

Au Chili, à cinq mille mètres d’altitude, dans le désert d’Atacama, le plus grand réseau de radiotélescopes du monde est en train de voir le jour. La première antenne est arrivée sur le plateau de Chajnantor.

Un milliard d’euros : c’est le prix que vont investir l’ESO (European Southern Observatory), la NRAO (National Radio Astronomy Observatory) et le NAOJ (National Astronomical Observatory of Japan) pour réaliser l’Alma (pour Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) en coopération avec le Chili. Il s’agit de mettre en place un réseau de 66 antennes qui observeront l’Univers dans les longueurs d’ondes millimétriques et submillimétriques. L’objectif est d’atteindre une résolution de 0,005 seconde d’arc (l’angle ouvert par une balle de golf observée à 15 kilomètres de distance !) en couplant les signaux fournis par toutes les antennes, selon le principe de l’interférométrie.

Lire la suite…

alma3

Le réseau d’antennes de l’ALMA une fois opérationnel. Crédit ALMA.

Des astronomes combinent la plus grande panoplie de radiotélescopes de la planète en un instrument unique pour améliorer la précision du système de référence utilisé pour mesurer les positions de tous les objets célestes. Le projet est co-organisé par le Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (INSU-CNRS, Université de Bordeaux 1) et coordonné par le Service VLBI International pour la Géodésie et l’Astrométrie.

Lire la suite…

carte3

Le 16 novembre 1974 le radiotélescope d’Arecibo fut utilisé pour envoyer un message interstellaire en direction de l’amas globulaire M 13.

Ce radiotélescope a été construit en 1963 à Porto Rico . Il mesure 305 m de diamètre et se trouve dans une cuvette naturelle en forme de parabole. La parabole elle-même ne peut pas se déplacer pour observer un objet précis. Il est en revanche possible d’orienter le détecteur, ce qui permet une observation de 20° de part et d’autre du point zénithal.

Ce message mettra 25 000 ans pour atteindre sa destination…

are1

Le radiotélescope d’Arecibo.

Première antenne pour l’ALMA

Le radiotélescope d’Arecibo

Le radiotélescope d’Arecibo sous l’orage

 

La collaboration H.E.S.S. (High Energy Stereoscopic System), une équipe internationale essentiellement européenne d’astrophysiciens, a découvert une émission gamma aux très hautes énergies (THE; E>100 GeV) en provenance de Centaurus A, une des galaxies actives les plus proches, et le plus proche émetteur radio extragalactique puissant. Cette découverte démontre la présence d’accélération de particules à de telles énergies dans cette source et suggère que l’émission gamma aux très hautes énergies est un phénomène commun des noyaux actifs de galaxies.
Lire la suite…
cent1

Centaurus A vue en optique, en ondes submillimétriques (orange) et en rayons X (bleu).
Crédits: ESO/WFI (optique); MPIfR/ESO/APEX/A.Weiss et al. (submillimétrique); NASA/CXC/CfA/R.Kraft et al. (rayons X).

Newsletter

Entrez votre adresse email :



lettre d’information quotidienne gratuite

A LA UNE

Blog Astro 2009 : c’est terminé !

Publiée le 31 décembre 2009

Eclipse partielle de Lune ce soir

Publiée le 31 décembre 2009

Les découvertes du télescope Herschel

Publiée le 31 décembre 2009

Atlas Virtuel de la Lune, version 5.0

Publiée le 30 décembre 2009